Vaccination et maladies infantiles

Publié le : 01 juin 20183 mins de lecture

Le BCG qui est vaccin qui protège les enfants contre la tuberculose n’est plus obligatoire depuis un décret de juillet 2007. Ainsi, cette vaccination n’est plus exigée pour l’entrée en collectivité des jeunes. Pourtant, ce vaccin est fortement recommandé pour les petits qui présentent des risques élevés de tuberculose. Le papillomavirus humain est un autre vaccin facultatif. Cette vaccination peut se faire entre 11 et 13 ans et un rappel à 14 ans.

Quels sont les vaccins obligatoires depuis janvier 2018 ?

La diphtérie est une maladie infantile qui affecte essentiellement la gorge. Les bébés sont obligatoirement vaccinés contre cette maladie infantile ses 2 à 4 mois, un rappel doit être fait obligatoirement à 11 mois. Le rappel du vaccin contre la diphtérie est recommandé à 6 ans puis vers 11 et 13 ans. La vaccination contre le tétanos se fait obligatoirement à 2 et 4 mois.

Pour protéger les jeunes du virus de la poliomyélite, les bébés peuvent également être vaccinés. La rougeole fut considérée autrefois comme une maladie infantile la plus répandue. Depuis janvier 2018, la vaccination contre la rougeole est obligatoire. Autres vaccinations obligatoires : l’hæmophilus influenzæ de type b, celle contre la maladie virale des oreillons, le pneumocoque, la rubéole, la coqueluche, l’hépatite B et la méningite C.

Importance de la vaccination pour lutter contre les maladies infantiles

Même si certaines maladies ont quasiment disparu en France, il est pourtant recommandé ou obligatoire de se faire vacciner. La poliomyélite par exemple fait partie de ces maladies qui ont disparu en France. Pourtant la présence de ce fléau dans certains pays asiatiques ou africains et le nombre croissant de voyageurs français vers ces lieux touristiques font que la maladie pourrait réapparaître et atteindre les personnes non vaccinées ou celles qui n’ont pas effectué leur rappel.

Certaines maladies sont considérées à tort comme des maladies infantiles et bénignes. Pourtant, ces affections peuvent provoquer des complications neurologiques graves et des complications physiques, voire mortelles. C’est pour cette raison que la vaccination est vivement recommandée chez l’adulte.

Différentes catégories de maladies infantiles

Considérées comme des maladies infectieuses et contagieuses, les maladies infantiles sont souvent provoquées par des virus. On distingue 2 types de maladies destinées aux enfants : maladie éruptive et non éruptive. Ces maladies apparaissent entre l’âge de 2 à 10 ans. C’est durant cette période que le système immunitaire de l’enfant est encore faible et que plusieurs maladies sont incontournables.

Il existe des préventions utiles pour limiter la contagion et éviter que la maladie s’aggrave : vaccination et une bonne hygiène. Parmi les maladies infantiles citons : la rougeole, scarlatine, rubéole, roséole, la varicelle, l’impétigo, la coqueluche, les oreillons, la stomatite herpétique, la bronchiolite…

Plan du site